La méthode PBL appliquée à l’anglais

Publié le

Qu’est-ce que la méthode PBL ?

CESI École d’Ingénieurs a choisi d’utiliser dès la première année de formation une pédagogie proche de la manière dont l’ingénieur-e travaille en entreprise : l’apprentissage actif par problèmes et projets, encore appelé Problem based learning ou pédagogie PBL.

Cette méthode a pour objectif de développer le jugement, de mettre en commun des compétences pour trouver une solution, de discuter et de mettre en place une action. Pour résoudre chaque projet, l’apprenant devra faire appel à des connaissances scientifiques, organisationnelles, humaines et linguistiques.

Les matières dispensées sont plus concrètes, moins théoriques et deviennent transversales avec des projets cités en exemples ou utilisés en base de travail. La complexité des projets et des concepts étudiés vise à accompagner la progression de l’étudiant vers le niveau ingénieur. Une fois le projet terminé, il sera capable de réutiliser ce qu’il a appris dans d’autres contextes, notamment professionnels. Indirectement, il apprendra à prendre des initiatives, à confronter ses idées avec les membres d’un groupe, à respecter les opinions des autres, à analyser une situation.

Pour mettre en œuvre cette pédagogie PBL, les salles de classe sont transformées en salles de réunion multimédia. Des environnements numériques interactifs, des écrans et un Fablab sont dédiés au prototypage rapide des projets pédagogiques.

Ce type de pédagogie par problèmes et par projets, très utilisé dans les écoles membres du CDIO™*, (dont CESI École d’Ingénieurs fait partie,) permettent de préparer des ingénieur-e-s, directement opérationnels, capables de manager des équipes et des projets complexes.

Application à l’enseignement de l’anglais à CESI École d’Ingénieurs.

Voici le retour de Beth Spears, intervenante à CESI École d’Ingénieurs du campus de Pau :

Un prérequis capital

L’anglais est un prérequis capital pour les ingénieurs. Pourtant, les étudiants scientifiques ont souvent moins d’affinités avec la langue anglaise au lycée car ce ne sont pas des littéraires de base. Cela peut se traduire par un manque de confiance en eux. Ils se sentent dévalorisés sur la discipline.

Une des particularité de CESI est d’appliquer la méthode PBL à tous les enseignements de l’École d’Ingénieurs. Le fait de ne pas avoir un cours magistral d’anglais permet de complètement libérer la parole des étudiants, tout le monde peut s’exprimer librement et dire qu’il comprend ou ne comprend pas. L’ambiance est beaucoup plus détendue. Chacun devient acteur et participe à la mise en place de cette nouvelle méthodologie.

Un accompagnement privilégié

Les intervenants au sein de CESI sont pour la plupart des natifs, ils pratiquent l’anglais quotidiennement en tant que langue maternelle. Ils n’enseignent donc pas le même anglais littéraire que les professeurs d’anglais d’origine française.

Cette approche pédagogique demande de l’indépendance et de la maturité. Cependant, si un étudiant rencontre des difficultés ou des problèmes de motivation au cours de ses années à CESI, il dispose d’un interlocuteur unique qui le suivra et l’accompagnera personnellement. De plus, tous les mardis midi, des sessions de renforcement et de soutien sont mises en place en petit groupe.

Un taux de réussite élevé

Les taux de réussite au TOEIC sont très bons, quasi 90% des étudiants ont eu minimum 785, ce qui correspond au niveau B2 CEFR. Le niveau B2 est le minimum requis pour valider le diplôme d’ingénieur. Nous poussons les étudiants à atteindre le niveau C1, qui correspond à un niveau « fluent ». Nous offrons un accompagnement structuré pour la réussite au TOEIC, mais également de manière plus générale, pour que chacun puisse s’exprimer correctement et être pleinement opérationnel.

En plus du TOEIC, pour valider le diplôme d’ingénieur il est obligatoire d’effectuer un stage à l’étranger en 4e année. Celui-ci permet d’autant plus d’améliorer la performance et le niveau des étudiants, à la fois en entreprise et dans leur quotidien.

Un rythme immersif

En 1ère et 2e année, les étudiants suivent des cours d’anglais hebdomadaire en « Active English Sessions »  (méthode PBL). Ils sont évalués à plusieurs reprises tout au long de l’année : une évaluation orale, une évaluation écrite, un contrôle lexical et un contrôle de compréhension orale.
Une fois par an, ils participent également à une « Intensive Learning Week » (ILW). Durant cette semaine d’immersion 100% en anglais, ils doivent travailler un projet autour d’un thème précis. Exemple : créer 1 super-héros, son univers, son histoire ainsi qu’un jeu vidéo et le pitch pour vendre le projet à une société de développement de jeux.

Lors de la 5e année d’ingénieur informatique des cours sont entièrement donnés en anglais, comme le module « Gestion de projet technique », et il est demandé aux étudiants d’organiser une conférence en anglais.

Lors de la 5e année du cycle ingénieur généraliste en apprentissage sur le campus d’Assat, certains modules sont également en anglais (conduite d’affaires : gestion projet, communication, (e-)marketing, relationnel) afin que les apprenants sachent couramment s’exprimer de manière professionnelle.

Pour en savoir plus sur les formations d’Ingénieurs proposées par le campus de Pau, cliquez ici.

Vous pouvez également nous contacter :

Campus CESI Pau
8 rue des Frères d’Orbigny – 64000 Pau
05 59 32 57 62
ingenieurs.pau@cesi.fr

*Le CDIO™ Initiative (Conceive, Design, Implement and Operate) est un réseau mondial d’universités et d’écoles créé à la fin des années 90 par le prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology), qui travaillent ensemble sur l’amélioration continue de la formation d’ingénieur-e et se réunissent pour réfléchir sur des thématiques afin de développer la qualité des pédagogies utilisées, dont la pédagogie PBL.