Immersion avec les apprentis ingénieurs au cœur de l’option Fabrication Additive Métallique

Publié le

Suivez les apprentis ingénieurs généralistes dans leurs projets…

Actuellement en dernière année de leur cycle d’Ingénieur CESI en Apprentissage, Alexis (apprenti chez LATESYS), Florian (chez MECAMONT HYDRO), Hugo (chez SAFRAN), Ilona (chez TOTAL ENERGIES), Jordan (chez PCC France), Quentin (chez SAFRAN) et Rémi (chez SAFRAN) ont choisi l’option Fabrication Additive Métallique pour parachever leur formation.

C’est pour eux l’opportunité de découvrir et de mettre en application ce nouveau mode de production industriel particulièrement innovant qui se présente comme une solution d’avenir porteuse de nombreux débouchés professionnels. Nous allons les suivre au cours des projets qu’ils auront à réaliser dans le cadre de cette option.

Lors de cette première journée, ils ont pris contact avec les infrastructures techniques présentes sur le site du Pôle Formation Adour Atlantique de l’UIMM (partenaire majeur de CESI) à Bordes, où ils effectuent leur apprentissage.

Fabrication Additive Métallique
La pièce sécurisée contenant l’imprimante 3D Métal « DMP ProX 100 », dans l’atelier du Pôle Formation Adour-Atlantique
Fabrication Additive Métallique
Quelques exemples de pièces métalliques (injecteurs, turbines) fabriquées par l’imprimante DMP ProX 100

Lionel RAZAKAZAFY, Ingénieur formateur, leur a présenté les caractéristiques de l’imprimante 3D sur laquelle nos apprentis vont réaliser leur projet de formation, ainsi que les consignes de sécurité relatives à la manipulation des différentes natures de poudre métallique.

Il les a également sensibilisés aux contraintes de modélisation engendrées par cette technologique d’impression métallique, telles que la densité des couches, l’orientation des pièces, ou encore le rapport base/hauteur.

Suite à cette présentation, le premier travail du groupe sera de réaliser un état de l’art des différentes technologies de fabrication additive métallique, afin d’identifier les domaines d’application, qualités et défauts de chacune.

Ils poursuivront par la réalisation d’une première pièce « témoin », puis ils concevront et réaliseront eux-mêmes une nouvelle pièce en impression 3D métallique afin de répondre à un cas d’usage ou à un concept qui remplit les critères suivants :

  • Il démontre un ou plusieurs atouts de la fabrication additive,
  • Il est modélisable par les techniques de conception maitrisées.
  • Il est fabricable par le procédé de fabrication additive sélectionné,
  • Il produit un « effet wahou » (esthétique, appel à la manipulation, permet de mettre en lumière rapidement le ou les atouts illustrés etc…).
Fabrication Additive Métallique
Lionel RAZAKAZAFY, équipé d’un masque et filtre FFP3 pour manipuler la poudre métallique utilisée par la machine-outil, en environnement sécurisé

Julie LAFFORE

Chargée du recrutement et des relations candidats/entreprises
06 07 04 92 80
jlaffore@cesi.fr

CAMPUS CESI PAU

8 rue des Frères d’Orbigny
64000 Pau
05 59 05 45 82

RDV Orientation RDV Orientation RDV Orientation
RDV Orientation

RDV Orientation CESI

SAMEDI 22 OCTOBRE, À PARTIR DE 9H

Et vous quelle sera votre école l'année prochaine ?

Venez vivre l’expérience CESI.

Échangez avec nos équipes pédagogiques.

Découvrez les Programmes proposés dans nos campus.